semaine de la laïcité

film Laïcité Inch Allah de Nadia El Fani
film Laïcité Inch Allah de Nadia El Fani

La semaine de la laïcité est organisée par le comité départementale de la laïcité en Savoie avec de nombreuses associations : citons les DDEN, la FCPE, la FOL, la ligue de l’enseignement, l’UNSA et l’association des familles laïques

Aujourd’hui, cette projection s’inscrit dans la semaine de la laïcité qui a débuté le 5/12 par la conférence débat de Eddy Kadli sur la nécessité de la laïcité à Montmélian.

La laïcité est mise à mal : on lui accole des adjectifs : apaisée, positive….or, elle est, elle est inscrite dans l’article 1er de la constitution de notre république :

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.
La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales.

Elle figure dans les charte de la laïcité à l’école, affichée dans tous les établissements et dans la charte de la laïcité dans les services publics, comme celle des services publics de santé.

Le film, documentaire que vous verrez ce soir montre que la laïcité telle qu’elle existe en France est regardée dans le Magreb et devient un enjeu et un combat.

Août 2010, en plein Ramadan sous Ben Ali et malgré la chape de plomb de la censure, Nadia El Fani filme une Tunisie qui semble ouverte au principe de liberté de conscience et à son rapport à l’Islam… Trois mois plus tard, la Révolution Tunisienne éclate, Nadia est sur le terrain.
Tandis que le Monde Arabe aborde une phase de changement radical, la Tunisie, ayant insufflé le vent de révolte, est à nouveau le pays laboratoire quant à sa vision de la religion.
Et si pour une fois, par la volonté du peuple, un pays musulman optait pour une constitution laïque ? Alors, les Tunisiens auraient vraiment fait « La Révolution ».

Nadia El Fani est née d’une mère française et d’un père tunisien, qui fut l’un des dirigeants du Parti communiste tunisien après l’indépendance.

Elle a travaillé notamment avec Roman Polanski, Nouri Bouzid, Romain Goupil .

Elle s’installe à Paris en 2002,. Elle réalise ensuite plusieurs longs métrages documentaires au cinéma Laïcité, Inch’Allah ! 2011.

ces derniers films :

2012 : Même pas mal (long métrage documentaire) – coréalisation (avec Alina Isabel Pérez)

2013 : Nos seins, nos armes ! (long métrage documentaire pour France 2 sur le mouvement Femen) – coréalisation (avec Caroline Fourest)

bon film !!!

d’autres manifestations : vendredi 9/12, 19h salle du Forezan à cognin une pièce « liberté, égalité,fraternité….laïcité » qui représente les débats de la loi de 1905, entrée libre

et une exposition à la fédération des œuvres laïques à Chambéry sur le thème « ambassadeurs de la laïcité », comment transmettre les valeurs de la laïcité à nos enfants le 12/12

 

 

Laisser un commentaire