Portrait d’un collectionneur

 

M COUDURUER

Maurice Coudurier, collectionneur devant une oeuvre de STERN

PORTRAIT D’UN COLLECTIONNEUR

l’art valeur refuge?


La crise actuelle rend la vision de l’avenir très trouble: risques de chômage, baisse du pouvoir d’achat…certaines personnes s’interrogent: l’épargne bancaire est-elle suffisamment garantie?, les valeurs immobilières sont-elles sûres?
Pour d’autres encore, c’est le choix de joindre la passion de l’art et la croyance en l’avenir.
M. Coudurier, chautagnard est un collectionneur d’oeuvres d’art plastique: peintures sculptures, photographies…
Amateur d’art, il crée en 1993 une association dont les membres, après le choix de 3 artistes contemporains font un versement mensuel qui constitue un pécule pour l’acquisition d’oeuvres. Ces artistes Marie Mathias, Stern et Duplessis ont à cette occasion montré et vendu leurs œuvres. C’est une façon de diffuser leur travail en dehors d’un marché habituel, c’est-à-dire les galeries. D’autres formes de diffusion voient le jour: présentation de tableaux entre amis, visites d’atelier, table d’hôte artistique.
M. Coudurier avoue que c’est lors d’une rupture dans sa vie personnelle qu’il s’est autorisé à acheter des tableaux, sculptures..
Actuellement, il possède une trentaine d’oeuvres dont les noms sont évocateurs de leur originalité: « la chaise bancarlate », « la dormeuse callipyge au chat nyctalope », leurs couleurs vibrent, leur composition trouble dans leur déséquilibre et révèle l’inconscient. La matière, la forme en font des objets de désir.
Il faut savoir que la loi de 2005 sur le mécénat encourage l’achat d’oeuvres d’artistes vivants en permettant aux entreprises à provisionner sur 5 ans leur prix d’achat, si ces oeuvres sont exposées sur des lieux accueillant du public. De plus les oeuvres d’art n’entrent pas dans l’assiette de l’ISF. Peu de personnes le savent; c’est regrettable puisque c’est le seul moyen de reconnaître le travail des artistes et de leur assurer des revenus.
L’achat peut être aussi un investissement à long terme souligne M. Coudurier, la cote de l’artiste peut se révéler à la hausse. Et quelle joie de découvrir de nouveaux talents et de s’entourer d’oeuvres enrichissantes!!!
contact: sternsuzanne@wanadoo.fr