L’histoire de la « sécu » grâce au film « La Sociale » de Gilles Perret

 

b Tournage Lyon

Lundi 18 avril, le cinéaste savoyard Gilles Perret est venu à La Biolle pour présenter « La sociale » en avant première.

Ce documentaire de Gilles Perret est dans la lignée de son film précédent « Les jours heureux » consacré au programme du Conseil National de la Résistance.

Pour beaucoup de Français, la Sécurité Sociale est un acquis semblant éternel. Le film montre qu’il n’en est rien. L’institution d’origine a été fragilisée et son énorme budget suscite de plus en plus les convoitises du privé.

Or un rappel historique est nécessaire.

a coizat

Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la Sécurité Sociale étaient adoptées. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin le jour.

« La sociale » n’est pas seulement un film qui raconte avec brio une histoire peu racontée mais il est parfaitement d’actualité et fait réfléchir sur le présent.

Le film explique comment « la sécu » a pu devenir possible et comment elle a été mise en œuvre en moins de 8 mois à la Libération. Jolfred Fregonaria, 96 ans, qui a mis en place la caisse locale d’Annecy raconte avec une passion intacte l’enthousiasme des militants qui ont construit cette institution qui a changé la vie des classes populaires.

Portrait Frégonara

Le principal bâtisseur de cet édifice se nommait Ambroise Croizat, qui a été ministre du travail de 1945 à 1947. Qui le connaît aujourd’hui ? L’écrivain historien savoyard Michel Etiévent biographe d’Ambroise Croizat évoque avec beaucoup d’émotion cet homme remarquable.

Ouvrier métallurgiste à treize ans, Ambroise Croizat, député communiste du Front populaire, il participe à l’élaboration, dans la clandestinité, du programme du Conseil national de la résistance qui débouche, à la libération, alors qu’il est ministre du Travail, sur la création de la Sécurité sociale.

Le film rappelle les principes de base de la protection sociale créée en 1945. Il montre aussi comment la Sécurité Sociale a évolué depuis et ce qu’elle pourrait devenir. La crise économique actuelle conduit certaines personnes à ne pas se soigner, à recourir aux mutuelles. Pourtant la gestion privée est beaucoup plus élevée que celle de la Sécurité Sociale.

A l’issue de la projection, les spectateurs nombreux ont débattu le cinéaste savoyard Gilles Perret, un habitué de La Biolle. Ce documentaire sera en salle en novembre 2016.

Pour aller plus loin : Ambroise Croizat ou l’invention sociale » de Michel Etiévent. Disponible auprès de l’auteur : Michel Etiévent 520 avenue des thermes 73600 Salins les Thermes

La journée européenne des droits des patients à l’hôpital

jeddp

Le 19 avril, a eu lieu dans le hall de l’hôpital d’Aix les Bains, la journée européenne des droits du patient. Cette même journée a eu lieu à l’hôpital de Chambéry le 18 avril.

C’était l’occasion de faire connaître aux usagers le rôle donné à la commission des usagers.

D’après une étude réalisée par le Ciss (Le Collectif Interassociatif Sur la Santé), 82 % n’ont jamais entendu parler du représentant des usagers et 70 % disent ne pas connaître leurs droits en matière de santé.

La loi santé portée par Marissol Touraine donne un rôle accru aux représentants des usagers réunis dans une commission.

Cette commission a pour mission de veiller au respect des droits des patients et de la qualité de la prise en charge des malades. Elle s’engage dans la certification de l’établissement hospitalier. Elle traite des plaintes et réclamations de façon collective et individuelle. Elle se réunit une fois par semaine de façon restreinte pour suivre ces plaintes et réclamations. Elle produit un rapport annuel pour l’amélioration de la prise en charge des malades.

Une réponse argumentée est fournie pour chaque plainte et réclamation et des actions de correction sont préconisées, évaluées. Une médiation est proposée entre un médiateur médical ou para-médical accompagnée, si cela est demandé par un représentant des usagers.

Les coordonnées de ces représentants sont données dans le livret d’accueil de l’hôpital.

D’autres droits sont importants comme la sécurité des patients en matière de médicaments, la désignation d’une personne de confiance, établissement par le patient de directives anticipées….

Lors de cette journée, une trentaine de personnes ont pu relater leur expérience, exprimer leur satisfaction des services hospitaliers (appréciation de l’installation du scanner et IRM) et aussi les difficultés : suivi insuffisant après la sortie de l’hôpital, pas de possibilité de faire une mammographie à l’hôpital, personnel insuffisant en gériatrie….Ces observations seront transmises au service qualité de l’hôpital.

Une maison des usagers va s’ouvrir à l’hôpital de Chambéry pour les usagers d’Aix les Bains et de Chambéry et fera des permanences pour accueillir les usagers et leurs familles.

peintures de Maler et musique à la galerie Chappaz

Depuis le 16 avril 2016 et jusqu’au 1er mai, les œuvres de la peintre Maler sont exposées à la Galerie Chappaz.

Lors du vernissage, l’orchestre du Conservatoire d’Aix les Bains a joué des œuvres de compositeurs contemporains celtiques créant ainsi une ambiance culturelle alliant musique et peintures.

Les œuvres présentées de Maler retracent la mémoire des paysages visités ; paysages colorés de l’Ouest américain, de Martinique, travaillés à l’acrylique, par superposition de matières, laissant place à la lumière, aux différentes lignes d’horizon, par des abstractions évoquant des ambiances plutôt que la réalité. Différents formats sur toile ou papier donnent un aperçu de l’univers de ce peintre.

L’artiste s’engage dans un parcours artistique dès son plus jeune âge, « je suis née avec un pinceau à la main » dit-elle. C’est à Lodz, en Pologne, où elle est née en 1957, qu’elle suit sa 1ère formation artistique. Elle fréquente divers ateliers d’artistes, avant de poursuivre ses recherches à Paris au sein de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Elle s’installe à Chambéry, rue du Larith où elle organise des stages d’une journée : un dimanche à l’atelier d’artiste » et des cours d’un après-midi par mois : « atelier d’initiation à l’art contemporain ».

Depuis, Maler participe et réalise de nombreuses expositions, entre autres à Amsterdam, Athènes, Barcelone, Berlin, Bruxelles, Genève, Luxembourg, Paris, Turin, Téhéran.

Un rendez-vous à ne pas manquer : concert « Légendes » par l’orchestre du Conservatoire d’Aix les Bains le 14 mai à 20h30 au Palais des Congrès à Aix les Bains.

 

 

ateliermaler@yahoo.fr

Les beaux livres de Muriel Zürcher

Ce jeudi 7 avril, à la Librairie des Danaïdes avait lieu une rencontre avec l’auteure aixoise Muriel Zürcher.

Muriel Zürcher a suivi de sérieuses études avant d’exercer de passionnants métiers : psychomotricienne puis directrice adjointe dans des centres hospitaliers. Et pendant ce temps, des histoires s’invitaient dans sa tête, y prospéraient, s’y bousculaient. Un jour, elles provoquèrent une telle pagaille dans son imagination en ébullition que Muriel n’eut d’autre choix que de les sortir de là ! Depuis, à Aix-les-Bains où elle habite, elle écrit des récits pour tous les âges, publiés en presse comme en édition.

Ce sont 37 ouvrages publiés aux éditions Thierry Magnier, Fleurus, Actes Sud Junior, Nathan, Lito, Graine 2, Philippe Picquier, Oskar ect…

Cet écrivain s’attache à raconter des histoires et dévoile ses sources d’inspiration : elle recherche des concepts qui s’appuient sur des situations sociales, affectives. Puis viennent des personnages, des situations, des histoires qui donnent naissance à des livres, des albums. Elle travaille avec des illustrateurs de renom.

Lors de cette rencontre, elle raconte son parcours auprès des éditeurs, son travail d’écriture : l’évolution du style au service de l’histoire, la structure du récit, la recherche documentaire nécessaire…

Un des derniers ouvrages parus :Robin des Graffs chez Thierry Magnier parle de Sam et Lilibelle, 2 enfants perdus. Roman touffu, sensible et drôle pour adolescents. D’autres sont à paraître.

Contacts : minisites-charte.fr/sites/muriel-zurcher/; librairie des Danaïdes : librairie-des-danaides.hautetfort.com/